Prévention et Détection!

Prévention et Détection!

Avec le mois de mai, les degrés commencent enfin à grimper et le soleil se pointe le bout du nez!  Ce mois représente aussi le mois du mélanome. Prenons-donc un moment pour se rappeler les conseils de prévention et ainsi profiter du beau temps en toute sécurité.

Plusieurs personnes pensent à tord que le cancer de la peau n’est pas fréquent, ou que les gens qui n’habitent pas les pays du Sud ne sont pas à risque. C’est malheureusement loin d’en être le cas; en 2017, c’est 7200 Canadiens qui reçoivent un diagnostic de mélanome et 74 000 un diagnostic de cancer de la peau non-mélanome (Société Canadienne du CancerCanadian Skin Patient Alliance).

Il est vrai qu’il existe certains facteurs de risques qui accentuent le risque de développer un cancer de la peau; antécédents dans la famille, teint pâle, médication immunosuppressive. Toutefois, tout personne ayant eu des expositions solaires fréquentes ou des coups de soleils dans l’enfance ou qui ne se protège pas des rayons UV, est à risque. Il faut donc miser sur les facteurs de risque contrôlables en prenant des mesures simples.


Prévention

Le conseil le plus important est de limiter l’exposition directe aux rayons UV. Vous pouvez bien sûr profiter du beau temps, mais en appliquant toujours ces simples mesures :

– Limiter l’exposition au soleil entre 10h am et 4hpm
– Se couvrir la peau le plus possible avec des vêtements légers
– Chercher l’ombre au maximum
– Ne pas utiliser de lits de bronzage artificiel

Un autre outil indispensable est la crème solaire. Que vous passiez une journée à la plage ou que vous fassiez simplement des courses, il faut toujours en appliquer. On conseille un FPS de minimum 30 (si vous vous trouvez au Canada), ce qui offre une protection contre les rayons UVA et les UVB. Appliquez la protection solaire 20 minutes avant d’aller à l’extérieur. Réappliquez-en toutes les heures, et même plus fréquemment si vous vous baignez ou faites de l’activité physique.

Autres conseils :

– Trainez avec vous des crèmes solaires format voyage, c’est pratique et on s’assure d’en avoir toujours sur nous!
– Les crèmes ou lotions offrent une meilleure protection que les « sprays »
– Commencez par couvrir les régions souvent oubliées ; les pieds, le dos des mains, le cou, les oreilles,…
– N’oubliez pas d’en appliquer aussi l’hiver lors des journées passées à l’extérieur!
– Utilisez un baume à lèvres avec un FPS minimal de 15

 

Détection

Le cancer de la peau peut se manifester sous plusieurs formes, et partout sur la peau, même sous la surface. Il est important de savoir quoi surveiller et quand consulter. Généralement, on catégorise les cancers de la peau ainsi ; mélanome (représentent 3.9% des cancers de la peau chez les hommes et 3,2% chez les femmes), et les non-mélanome, cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les Canadiens (Canadian Cancer Society). Les cancers de peau non-mélanome englobent principalement le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire. Ils se manifestent dans l’épiderme. Vous verrez plus loin comment les détecter à l’aide de l’ABCDEFG.

La plupart des cancers de la peau non-mélanome peuvent être retirés ou traités facilement. Dès que vous voyez un changement, n’hésitez-donc pas à consulter.

Lorsque vous inspecter votre peau, soyez aussi à l’affut de lésions de kératose actinique, état pré-cancéreux. La KA se développe principalement chez les gens âgés et dans les régions ayant été exposées au soleil. On l’identifie comme une lésion rugueuse et sèche, parfois rougeâtre, qu’on peut confondre avec de l’eczema. Non-traitée, cela peut mener à un cancer de la peau.  

 

(“Actinic Keratosis.” Scars Center.)

Il est donc important de bien connaitre sa peau et d’être à l’affut de tout changement. On recommande d’inspecter sa peau tous les mois, et d’inspecter celle de nos proches aussi!

Comment procéder à un examen de la peau

Dans une pièce bien éclairée, utiliser un miroir et inspecter le devant de tout notre corps. Se mettre sur le côté, puis lever le bras, pour bien voir partout. Faire de même l’autre côté. Ensuite, à l’aide d’un miroir mobile, inspecter le dos du corps. Ne pas oublier le cuir chevelu, les mains, les pieds.

Gardez en tête l’ABCDEFG ;

A- Asymétrie; Les deux parties sont-elles inégales?
B- Bords; Les bordures sont-elles irrégulières?
C-Couleur; Y a-t-il plusieurs couleurs? On peut parfois voir des teintes rougeâtres, noires, brunes, blanches, et même bleues.
D-Diamètre; Avez-vous remarqué un changement de taille? Les mélanomes peuvent-être petits mais mesurent généralement plus de 6mm.
E-Évolution; Tout changement dans les dernières semaines ou mois est important à constater.
F-Fermeté; Le grain de beauté est-il plus ferme que la peau environnante?
G-Grandir; Le grain de beauté a-t-il tendance à grossir/grandir avec le temps?

Tout changement doit faire l’objet d’une consultation médicale. La détection précoce est la clé.

Pour le mois de mai, mois du mélanome, vérifiez votre peau et celles de vos proches et appliquez tous les conseils en matière de prévention! Joignez-vous à nous dans la bataille contre le cancer de la peau!

No Comments

Post A Comment

Show Buttons
Hide Buttons