English
info@saveyourskin.ca

Comprendre les effets secondaires des traitements pour le mélanome

Faire face à un diagnostic de mélanome peut être une expérience effrayante. Heureusement, il existe plusieurs options thérapeutiques pour lutter contre cette maladie. Ces traitements offrent un potentiel de guérison et de retour à une vie épanouie. Il est important de savoir que, comme tout traitement médical, les traitements du mélanome peuvent avoir des effets secondaires. Dans cet article, nous allons explorer les effets secondaires associés aux types de traitement les plus courants, en fournissant des informations qui peuvent permettre aux patients de naviguer en toute confiance dans leur parcours de traitement du mélanome.

Effets secondaires de l’immunothérapie

L’immunothérapie est un traitement qui stimule le système immunitaire pour combattre les cellules cancéreuses. Comme pour tout traitement, les effets secondaires peuvent varier d’une personne à l’autre. Ils varient également en fonction du type de médicament d’immunothérapie. La Société canadienne du cancer énumère les symptômes suivants :

Les effets secondaires de l’interféron alfa-2b (Intron A) ou de l’interleukine-2 (aldesleukine, Proleukin) pour le mélanome peuvent inclure :

  • Symptômes pseudo-grippaux : Les patients peuvent présenter des symptômes tels que de la fièvre, des frissons et des douleurs, qui rappellent ceux de la grippe.
  • Fatigue : La fatigue générale est un effet secondaire courant.
  • Perte d’appétit : L’anorexie, ou perte d’appétit, peut survenir.
  • Problèmes digestifs : Des effets secondaires tels que la diarrhée et les nausées/vomissements peuvent affecter certains patients.
  • Problèmes de peau : Une éruption cutanée peut apparaître comme effet secondaire.
  • Faible nombre de cellules sanguines : Certains patients peuvent présenter une diminution du nombre de cellules sanguines.
  • Dépression : L’interféron alfa-2b à haute dose peut entraîner une dépression.
  • Enflure : L’interleukine 2 peut entraîner l’enflure dû à une rétention d’eau.

Les effets secondaires de l’ipilimumab, du nivolumab ou du pembrolizumab (inhibiteurs de points de contrôle immunitaire) peuvent inclure :

  • Fatigue : Les patients peuvent ressentir une fatigue accrue.
  • Diarrhée : Des problèmes digestifs, y compris la diarrhée, peuvent survenir.
  • Problèmes de peau : Certaines personnes peuvent développer une éruption cutanée.
  • Maux de tête : Des maux de tête peuvent être un effet secondaire.
  • Problèmes hépatiques : Le jaunissement de la peau et des yeux peut indiquer des problèmes hépatiques.
  • Problèmes thyroïdiens : Des changements du poids, de la température corporelle, de fréquence cardiaque et de la pression artérielle peuvent résulter de problèmes thyroïdiens.
  • Problèmes pulmonaires : La toux et les difficultés respiratoires peuvent être des effets secondaires.

Il est important de noter que les effets secondaires peuvent survenir à tout moment pendant ou après l’immunothérapie. Si la plupart des effets secondaires sont temporaires et peuvent être gérés, certains peuvent persister à long terme. Il est essentiel que les patients signalent rapidement tout effet secondaire à leur équipe soignante, car celle-ci peut proposer des solutions pour atténuer ces symptômes et garantir une meilleure expérience du traitement.

Effets secondaires de la thérapie ciblée

La thérapie ciblée est un traitement qui attaque spécifiquement les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines. Cette approche entraîne généralement des effets secondaires moins nombreux et moins graves que la chimiothérapie ou la radiothérapie traditionnelle. Selon la Société canadienne du cancer, les effets secondaires courants de la thérapie ciblée pour le mélanome peuvent être les suivants :

  • Problèmes de peau : Des éruptions cutanées et la sécheresse peuvent affecter certains patients.
  • Sensibilité au soleil : Les patients peuvent devenir plus sensibles au rayons UV.
  • Douleurs musculaires, osseuses et articulaires : Certaines personnes peuvent ressentir des douleurs dans ces zones.
  • Fatigue : Une fatigue générale peut survenir.
  • Problèmes digestifs : La nausées, le vomissement et la diarrhée peuvent affecter certains patients.
  • Fièvre : Les patients peuvent avoir de la fièvre.
  • Problèmes oculaires : Certaines personnes peuvent avoir des problèmes oculaires.
  • Fonction hépatique anormale : Des problèmes hépatiques peuvent survenir.
  • Enflure : L’œdème peut survenir.

Tout comme pour l’immunothérapie, les effets secondaires de la thérapie ciblée peuvent apparaître à tout moment pendant ou après le traitement. Bien que de nombreux effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou avec une intervention médicale, il est essentiel que les patients fassent part de leurs inquiétudes à leur équipe soignante.

Effets secondaires de la radiothérapie

La radiothérapie est conçue pour cibler les cellules cancéreuses en causant un minimum de dommages aux tissus sains environnants, mais certains dommages peuvent tout de même survenir, causant des effets secondaires pendant le traitement, dans les jours ou les semaines qui suivent ou même des années après le traitement. Selon la Société canadienne du cancer, les effets secondaires dépendent de la taille et de l’emplacement de la zone traitée, de la dose et du calendrier de traitement :

  • Problèmes de peau : Des rougeurs et des irritations de la peau peuvent apparaître.
  • Fatigue : Une fatigue générale peut être un effet secondaire.
  • Perte de cheveux : Une perte de cheveux peut survenir dans la zone traitée.
  • Maux de bouche et de gorge : Lorsque les rayons sont dirigés vers la tête ou le cou, certains patients peuvent ressentir de l’inconfort au niveau de la bouche et de la gorge.
  • Lymphoedème : Cette enflure peut survenir lorsque la radiation vise la région de l’aisselle ou de l’aine.

Comme pour les autres traitements, les effets secondaires de la radiothérapie peuvent apparaître à différents moments. La plupart de ces effets secondaires sont gérables et il est important que les patients informent leur équipe soignante de tout problème.

Effets secondaires de la chirurgie

La chirurgie est un traitement courant du mélanome, mais elle peut aussi avoir des effets secondaires. Selon la Société canadienne du cancer, ces effets secondaires peuvent être les suivants :

  • Douleur : la douleur est souvent gérée par des analgésiques.
  • Cicatrices : Les interventions chirurgicales peuvent laisser des cicatrices.
  • Ecchymoses : Des ecchymoses peuvent se produire.
  • Changements de couleur de la peau : des changements de couleur de la peau peuvent se produire.
  • Infection de la plaie : Des infections du site chirurgical peuvent survenir.
  • Engourdissement : Certains patients peuvent ressentir un engourdissement dans la zone traitée.
  • Mauvaise cicatrisation : Des problèmes de cicatrisation peuvent survenir.
  • Lymphœdème : La dissection des ganglions lymphatiques peut entraîner une enflure.

Comme pour les autres méthodes de traitement, les effets secondaires de la chirurgie peuvent survenir à différents moments. Bien que la plupart des effets secondaires soient temporaires et puissent être traités, une communication ouverte avec l’équipe soignante est essentielle.

En conclusion, le traitement du mélanome est un parcours complexe et la compréhension des effets secondaires potentiels en est un élément essentiel. Bien que ces effets secondaires puissent être difficiles à gérer, la plupart d’entre eux le sont avec le soutien et les conseils d’une équipe soignante. Il est essentiel que les patients signalent rapidement tout effet secondaire, car une prise en charge précoce peut améliorer considérablement l’expérience globale du traitement et, en fin de compte, contribuer à une meilleure qualité de vie pendant et après le traitement du mélanome.

Obtenez du soutien

Pour les patients comme pour les proches aidants, un soutien adéquat est essentiel au processus de guérison. La Fondation Sauve ta peau s’engage à offrir le soutien individuel et personnalisé de la fondatrice Kathy Barnard. Nous offrons également le soutien d’autres patients et survivants grâce à notre initiative Je suis la preuve vivante !

Contactez-nous au 1-800-460-5832 ou envoyez un courriel à info@saveyourskin.ca

Nous sommes là pour vous aider !

Information sur d’autres types de cancer de la peau :

Carcinome basocellulaire

Le Carcinome Basocellulaire (CBC) représente environ 80 % de tous les cas de cancers de la peau non-mélanomes (CPNM) et touche principalement la population caucasienne et âgée. Le CBC prend naissance dans la couche basale de l’épiderme, et les études réalisées jusqu’à présent suggèrent que ses origines proviennent principalement de cellules souches.

Carcinome spinocellulaire

Le carcinome spinocellulaire (CSC) ou carcinome épidermoïde, qui apparaît dans les kératinocytes (cellules squameuses de la peau), est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent. Le CSC apparaît habituellement au niveau des zones exposées au soleil, mais il peut également se développer sur une peau lésée (p. ex., cicatrices de brûlure ou plaies chroniques).

Carcinome à cellules de Merkel

Le carcinome à cellules de Merkel (CCM) est un type rare de cancer de la peau. Il apparaît dans les cellules de Merkel, présentes dans la partie la plus profonde de l’épiderme, et dans les follicules pileux. Les cellules de Merkel se trouvent près des nerfs et fabriquent aussi des hormones. Le CCM se propage généralement rapidement, et se développe sur des surfaces de peau souvent exposées au soleil (la tête, le cou, les bras et les jambes), mais il peut se manifester n’importe où.

Immunothérapie du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/immunotherapy

Traitement ciblé du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/targeted-therapy

Chirurgie du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/surgery

Radiothérapie du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/radiation-therapy

Read more

Sondage de la FSTP – L’expérience des patients : Traitement systémique du mélanome cutané chez les adultes

En 2022, nous avons mené un sondage auprès de nos communautés de patients anglophones et francophones afin de recueillir des mesures des expériences déclarées par les patients (MEDP) concernant les expériences des adultes atteints de mélanome cutané au Canada. Le sondage portait sur les effets secondaires, le contexte actuel des soins et l’expérience holistique du mélanome cutané. Un segment du sondage portait sur l’expérience des personnes ayant reçu le pembrolizumab (Keytruda™) pour un mélanome de stade II. Nous vous invitons à lire le rapport ici (disponible en anglais seulement) ou en cliquant sur l’image ci-dessous. Si vous avez des questions, veuillez envoyer un courriel à info@saveyourskin.ca.

Comme toujours, nous sommes reconnaissants à notre communauté de patients qui nous offrent leur temps et leurs histoires. C’est grâce à vous que nous nous battons pour que tous les Canadiens bénéficient d’un accès équitable et rapide aux soins pour le mélanome, le mélanome oculaire et les cancers de la peau autres que le mélanome.

Read more

Bienvenue à MorrisonRowe – une nouvelle marque canadienne de vêtements de protection contre les rayons UV

MorrisonRowe est une entreprise de vêtements de protection solaire pour tous les jours basée à Calgary, en Alberta. MorrisonRowe a été fondée par Cara et Tegan, deux amies de longue date, après que Cara eut été diagnostiquée avec de multiples carcinomes basocellulaires. Son dermatologue lui a recommandé de se couvrir le plus possible et de porter des vêtements de protection solaire lorsqu’elle était à l’extérieur. Elle a trouvé de nombreuses options pour la plage ou les activités sportives spécifiques, mais elle a eu du mal à trouver des vêtements FPS 50+ pour la vie de tous les jours. Elle ne voulait pas avoir l’air d’aller à la plage alors qu’elle effectuait des activités quotidiennes comme aller au parc avec ses enfants, promener le chien ou s’asseoir sur une terrasse avec des amis.

Cara et Tegan ne pouvaient pas ignorer cette énorme lacune du marché et le besoin de vêtements de protection solaire FPS 50+ pour tous les jours. Ce qui a commencé comme un besoin s’est transformé en une idée commerciale et Cara et Tegan se sont embarquées dans le lancement de leur propre marque de vêtements de protection solaire FPS 50+.

Avant de créer MorrisonRowe, Cara était infirmière diplômée en chirurgie oncologique et Tegan ingénieure. Ni l’une ni l’autre n’avaient d’expérience dans l’industrie de la mode, si bien que la création de la marque à partir de zéro a été un véritable défi.

Our mission is to make sun protection clothing part of your everyday wardrobe so you can grab something from your closet and know that no matter where the day takes you, sun protection is there. We have combined timeless style and everyday comfort with UPF 50+ protection so you don’t have to choose between looking great, feeling good, and protecting your skin.

Cara and Tegan

Cara et Tegan avaient quelques principes directeurs pour la marque : elles voulaient que tous leurs vêtements soient classés FPS 50+, qu’il s’agisse d’une marque canadienne et que leurs vêtements soient issus de sources durables et fabriqués dans le respect de l’éthique.

En ce qui concerne les vêtements proprement dits, Cara et Tegan avaient des concepts de design et des préférences en matière de tissus spécifiques. Pour elles, « tous les jours » signifie des vêtements intemporels, décontractés et confortables. Des vêtements que l’on portera tous les jours. Pour les tissus, Cara et Tegan voulaient des tissus en fibres naturelles comme le Tencel™, le chanvre et le coton biologique parce qu’ils offrent une respirabilité supérieure, sont agréables sur la peau et que leur production est généralement plus responsable. Cette préférence pour les tissus s’écarte nettement de la plupart des vêtements FPS 50+ disponibles sur le marché.

La recherche de tissus s’est avérée être l’un des plus grands défis sur le chemin du lancement de MorrisonRowe. (À part la pandémie et le fait d’élever de jeunes enfants, bien sûr). Cara et Tegan ont cherché sans relâche des tissus durables et éthiques, naturels et recyclés, avec un indice de protection FPS 50+. La plupart des fabricants de tissus contactés par Cara et Tegan n’avaient que peu ou pas d’expérience en matière de tests et d’indices FPS, en particulier lorsqu’il s’agissait d’utiliser des tissus en fibres naturelles.

Elles savaient qu’il existait des tissus en fibres naturelles avec un indice FPS 50+, mais leur approvisionnement s’est avéré difficile. Elles ont rapidement compris que si elles voulaient utiliser des tissus en fibres naturelles, elles devaient les envoyer elles-mêmes pour qu’ils soient testés et évalués. Les tissus ont été choisis en fonction de ce que Cara et Tegan souhaitaient en termes de texture, de composition, de conception du vêtement et de durabilité, puis ils ont été soumis à des tests FPS de base. Si le résultat était inférieur à FPS 50, Cara et Tegan revenaient à la case départ. Cela s’est produit plusieurs fois avant qu’elles ne trouvent les bons tissus.

Tous les tissus MorrisonRowe sont testés par une tierce partie indépendante et évalués dans un laboratoire au Québec selon les normes de l’industrie (ASTM D6544 et AATCC 183) pour s’assurer que chaque couleur a un FPS 50+. Les tissus MorrisonRowe sont exempts de tout traitement chimique pour les rendre FPS 50+. Ce sont plutôt les caractéristiques naturelles des fibres, la structure du tissu et la couleur qui font que le tissu offre une bonne protection.

Tous les vêtements MorrisonRowe sont conçus et fabriqués au Canada. Cara et Tegan travaillent depuis le début avec un créateur local de Calgary, Ereau Designs. Les vêtements ont été fabriqués uniquement à Calgary jusqu’à ce que la fabrication soit transférée récemment à Vancouver. Les vêtements MorrisRowe sont destinés aux femmes, aux hommes et aux enfants, et leur catalogue ne cesse de s’étoffer.

MorrisonRowe a généreusement offert une réduction spéciale de 10 % à tous les abonnés de l’infolettre de la Fondation Sauve ta peau. Le code sera disponible dans notre infolettre du mois de mai, alors dépêchez-vous de vous inscrire si ce n’est pas déjà fait !

Vêtements pour les femmes

Vêtements pour les hommes

Vêtements pour les enfants

Read more

Images du cancer de la peau chez les personnes de couleur

Il y a un manque flagrant de diversité raciale dans les images médicales des  maladies de la peau. 

Pour adresser cette lacune, nous avons collaboré avec une étudiante en médecine, Rebecca Lena, pour créer un document qui rassemblent des ressources qui donnent accès à des images du cancer de la peau (et d’autres maladies de la peau) chez les personnes de couleur. Nous sommes très contents d’être prêts à le partager.

Cliquez ici pour voir le document complet.

Vous pouvez aussi visitez notre nouvelle page sur le cancer de la peau chez les personnes de couleur ici.

 

 

Préparé par : Rebecca Lena MD (C)

Faculté de médecine de l’Université de Toronto

Version : 01/03/23

La référence bibliographique suivante est recommandée : LENA, Rebecca. Sources d’images du cancer de la peau chez les personnes de couleur [en ligne]. Fondation Sauve ta peau, Février 2023. Disponible sur : https://sauvetapeau.ca/wp-content/uploads/French-Digital-version-Skin-of-Colour-skin-cancer-imagesources.pdf. (date de consultation)

Read more

La 4e édition du Défi d’un Viking arrive à grands pas !

En mars 2020, Chris Isfeld et son ami d’enfance Shawn Bjornsson ont relevé un défi de taille. Trois ans après que Chris ait été diagnostiqué avec un mélanome de stade avancé et qu’il se soit remis d’une paralysie partielle à partir de la taille, ils ont couru 30 km à travers le lac Winnipeg gelé et ont récolté près de 20 000 $ pour les patients atteints de mélanome.

Un an plus tard, ils ont dû relever un autre type de défi : la pandémie mondiale a empêché Chris de retourner à Gimli pour courir sur le lac avec Shawn. Mais cela ne les a pas empêchés d’inciter les gens à travers tout le Canada à se joindre à eux pour courir afin de collecter des fonds et de sensibiliser le public, peu importe où ils se trouvaient.

L’année dernière, Chris a été confronté à une nouvelle difficulté. Une tumeur importante a été découverte sur sa glande surrénale droite, ce qui l’a obligé à interrompre son entraînement pour se concentrer sur son traitement.

Enfin, cette année, Chris a l’intention de retourner sur le lac avec son ami Shawn, malgré les traitements et les effets secondaires qui accompagnent la lutte contre un cancer dangereux. Chris fait une fois de plus preuve d’une intrépidité et d’un courage étonnants en se lançant un défi physique et mental. En vous joignant au Défi d’un Viking 2023, vous ferez une puissante déclaration de soutien à Chris et aux autres patients atteints de mélanome dans tout le Canada.

Tous les participants recevront un reçu pour leur don et ceux qui le souhaitent recevront une médaille commémorative. Si vous souhaitez recevoir un t-shirt spécialement conçu pour Le défi d’un Viking, veuillez vous rendre dans notre magasin Etsy pour faire un achat. N’oubliez pas de passer votre commande rapidement si vous voulez votre t-shirt à temps pour l’événement ! Pour en savoir plus sur l’histoire de Chris et les événements des années précédentes, cliquez ici.

Un message de Chris

 « Lorsqu’un traitement efficace cesse soudainement de fonctionner, on ne peut s’empêcher de paniquer, surtout lorsque les seules autres options sont des essais cliniques ou des interventions chirurgicales majeures. »

Cette année a été pleine de défis, avec beaucoup de difficultés. En juillet 2022, j’ai été accepté dans un essai clinique prometteur. Mené par un éminent oncologue spécialiste du mélanome à l’unité de recherche clinique sur le cancer au Princess Margaret à Toronto. L’essai exigeait des participants qu’ils aient au moins deux tumeurs actives afin de pouvoir en prélever une par voie chirurgicale et l’envoyer à un laboratoire aux États-Unis où ils reproduisent rapidement les lymphocytes infiltrant la tumeur (TIL). La chirurgie était difficile en raison des traitements de radiations précédents. Malheureusement, l’essai a échoué et le laboratoire n’a pas été en mesure de produire les lymphocytes qui combattent le cancer.

Je veux que tout le monde sache que j’ai toujours le moral et que je suis loin de jeter l’éponge. Je participerai à la 4e édition du Défi d’un Viking le 4 mars prochain sur le lac Winnipeg et je vous mets tous au défi  de vous chausser les lacets et d’être actifs pour soutenir la Fondation Sauve ta peau. Je prévois d’être à Gimli pour la fin de semaine, mais vous pouvez participer n’importe où et de n’importe quelle manière.

Détails de l’événement

Quand : Du 4 au 5 mars 2023

Où : N’importe où au Canada. Chris et Shawn courront à Gimli, MB, la plus grande communauté islandaise en dehors de l’Islande.

Comment : Pour participer, vous devez d’abord vous inscrire ici et vous engager à courir un certain nombre de kilomètres. Nous comptabiliserons le nombre de kilomètres promis et verrons combien de fois nous pourrons « traverser » le lac Winnipeg.

Chaque participant aura l’option d’obtenir une médaille gratuite pour commémorer sa participation.

Comme toujours, chaque dollar récolté lors de cet événement sera directement utilisé pour aider les patients atteints de mélanome, de cancer de la peau autre que le mélanome et de mélanome oculaire à répondre à leurs besoins quotidiens pendant leur traitement, notamment en matière de transport, d’hébergement et de garde d’enfants.

 

 

Read more

Webinaire – Mise à jour post-CMC 2023 avec le Dr Smylie

1 mars 2023 – 20 h – 21 h 30 HE

Présenté par le Dr Michael Smylie, du Cross Cancer Institute d’Edmonton, ce webinaire a passé en revue les principaux points à retenir, les données cliniques et autres mises à jour présentées lors de la Canadian Melanoma Conference qui s’est tenue à Banff, en Alberta, du 23 au 25 février 2023. Le Dr Smylie a présenté les données clés des essais cliniques de 2022 dans la gestion du mélanome, les dernières stratégies en matière de mélanome en ce qui concerne l’oncologie médicale, la pathologie, la radiothérapie et la chirurgie, et les approches de mise en œuvre qui maximisent la norme de soins pour les patients dans le domaine du mélanome. Le Dr Michael Smylie est oncologue médical au Cross Cancer Institute et professeur au département d’oncologie de l’université d’Alberta à Edmonton.

Regardez l’enregistrement ici

 

Présentatrices :

  • Kathy Barnard, présidente de la FSTP, survivante d’un mélanome de stade 4
  • Dr Michael Smylie, oncologue médical, Cross Cancer Institute, professeur, département d’oncologie, Université de l’Alberta, Edmonton
Read more

Webinaire – Vivre avec le cancer : Survivance et bien-être mental

23 novembre 2022 – 20 h – 21 h 30 HE

Ce webinaire portera sur l’expérience des survivants du cancer et l’importance du bien-être mental du point de vue de quatre femmes ayant des parcours et des expériences uniques dans le domaine du cancer.

Shannon Gaudette, survivante d’un mélanome de stade 4, parlera de son bien-être physique et émotionnel tout au long de son expérience du cancer.

Elle sera suivie par Antonella Scali, directrice exécutive du Réseau canadien du psoriasis et fille d’une survivante du cancer, qui parlera des résultats d’un sondage réalisé par All.Can Canada sur la santé mentale.

Ensuite, Kathy Barnard, présidente de la Fondation Sauve ta peau et survivante d’un mélanome de stade 4, parlera de son expérience de survivante de longue date.

Enfin, Lyanne Westie, consultante en soutien au bien-être de FSTP, fera une présentation sur l’importance du bien-être mental dans tous les aspects de la vie. Ces courtes présentations seront suivies d’une discussion.

 

Regardez l’enregistrement du webinaire

 

Présentatrices :

  • Kathy Barnard, présidente de la FSTP, survivante d’un mélanome de stade 4
  • Antonella Scali, MSW RSW, directrice générale, Réseau canadien du psoriasis
  • Shannon Gaudette, survivante d’un mélanome de stade 4
  • Lyanne Westie, consultante en soutien au bien-être de FSTP
Read more

Novembre est le mois de la sensibilisation au mélanome oculaire

Novembre est le mois de la sensibilisation au mélanome oculaire – et c’est le moment de l’année où la Fondation Sauve ta peau et Ocumel Canada sensibilisent davantage le public à l’importance des examens du fond d’oeil pour la détection du mélanome oculaire.

Grâce à notre travail, nous poursuivrons la conversation et maintiendrons la campagne #EyeGetDilated au-delà du mois de novembre, afin que tous les Canadiens puissent s’informer sur les options qui s’offrent à eux en matière de santé corporelle, de la tête aux pieds, et qu’ils sachent qu’ils doivent inclure les examens oculaires dans leur liste d’examens médicaux.

La détection précoce est extrêmement importante pour de nombreuses maladies oculaires, dont le mélanome oculaire. Le mélanome oculaire est rare et touche environ cinq personnes sur un million.  Environ 200 cas sont diagnostiqués chaque année au Canada. Bien qu’il ne représente que 5 % des mélanomes, le mélanome oculaire peut être rapide et agressif et représente 9 % des décès dus au mélanome. Également appelé mélanome uvéal, le terme oculaire est plus inclusif ; 90 % des mélanomes oculaires primaires se développent dans la choroïde.

Pour en savoir plus sur l’importance des examens annuels de dilatation des yeux, cliquez sur l’histoire de Brianne ci-dessous :

Nous sommes fiers d’avoir établi un partenariat avec les groupes BC Doctors of Optometry et Alberta Association of Optometrists !

 

 

 

Pour plus d’information sur Ocumel Canada et le travail que nous faisons, visitez l’une des pages suivantes :

OcumelCanada.ca

À propos du mélanome oculaire

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez reçu un diagnostic de mélanome oculaire primaire ou métastatique, communiquez avec notre communauté de soutien à travers le groupe canadien bilingue sur Facebook : Ocular Melanoma Connect/Connexion mélanome oculaire.

Read more

Conclusion de S’activer pour le mélanome 2022

Un énorme MERCI à tous nos participants dévoués et à nos généreux donateurs!
74 participants et 20 équipes à travers le Canada ont pris part à S’activer pour le mélanome cette année ! Nous avons été très touchés et inspirés par cette incroyable communauté de patients, de familles et d’amis.

Après le succès de l’année dernière, nous nous sommes à nouveau fixé l’objectif ambitieux de collecter 75 000 dollars. Avec votre aide, nous avons fini par dépasser notre objectif encore une fois cette année !


Pour conclure cette fin de semaine monumentale, nous avons créé la vidéo récapitulative ci-dessous. Nous espérons que vous prendrez quelques instants pour la regarder car nous rendons hommage à nos incroyables participants, donateurs et commanditaires.


Nous voulons aussi mettre en vedette les trois équipes qui ont recueillies le plus de fonds pour les remercier de leur dévouement.

Équipe Ocumel Canada

Basé à Victoria, en Colombie-Britannique, le capitaine de l’équipe, Nigel Deacon, a couru la distance d’un marathon pour inciter d’autres personnes à faire des dons à cette noble cause. Avec les autres membres de son équipe, Martin Dawes et Linda Sendall, ils ont récolté la somme incroyable de 11 760 $ pour les patients atteints de mélanome oculaire.

Consultez la page de son équipe ici.


Équipe Ani’s Keepers

Basées à Chilliwack, en Colombie-Britannique, Ani Davidson et ses sœurs se sont lancées le défi de faire 10 000 minutes d’exercice à elles trois au cours du mois de septembre – et elles ont dépassé cet objectif en faisant 11 820 minutes ! Ani suit actuellement un traitement contre le mélanome.

Consultez la page de son équipe ici.


Équipe Mela-No-More – In Honour of Laura

Basée à Vancouver, en Colombie-Britannique, l’équipe Mela-No-More a collecté des fonds en l’honneur de Laura, décédée après un long et courageux combat. Laura était une belle et forte femme, épouse et mère. L’équipe a récolté près de 5 370 $.

Consultez la page de l’équipe ici.


Commanditaires de S’activer pour le mélanome

Enfin, nous aimerions remercier les nombreuses entreprises qui se sont engagées à soutenir notre événement cette année. Montrez-leur votre soutien !

Read more

Projet pilote de distributeur de crème solaire 2022

NOTRE PROJET PILOTE DE DISTRIBUTEURS DE CRÈME SOLAIRE 2022 A ÉTÉ LANCÉ !

La Fondation Sauve ta peau s’est associée aux frères et sœurs Samuel et Karen Farag, étudiants en médecine, et aux municipalités de Summerside (Î.-P.-É.), Riverview (N.-B.), New Westminster (C.-B.) et Brooks ( Alb.) – ainsi qu’à BC Cancer – pour lancer 10 distributeurs au début du mois d’août 2022.

Les distributeurs sont automatiques et sans contact, et fournissent gratuitement un écran solaire SPF 30 approuvé par Santé Canada à tous ceux qui en ont besoin. L’écran solaire est à base d’oxyde de zinc, exempt de filtres solaires chimiques, d’allergènes courants et d’ingrédients toxiques, notamment l’oxybenzone, l’avobenzone, le palminate de rétinyle, le PEG, le parfum et le laurylsulfate de sodium. Voir l’image plus bas pour plus de détails.

Voici les endroits où se trouvent les distributeurs à partir d’août 2022 :

New Westminster, C.-B.

  • Piscine extérieure Moody
  • Piscine extérieure Hume
  • Pataugeoire du parc Grimston
  • Cour de travail des parcs de la ville pour soutenir le personnel de la ville travaillant en plein air

Summerside, Î.-P.-É.

  • Terrain de gazon artificiel de Summerside
  • Parc Leger
  • La promenade de Summerside
  • Un distributeur mobile à utiliser pour les festivals et les événements publics.

Riverview, N.-B.

  • Derrière le gazebo sur le sentier Riverfront

Brooks, Alb.

  • Parc et pataugeoire du Duc de Sutherland

L’application d’une crème solaire fait partie d’une stratégie globale de protection contre le soleil pour profiter de l’extérieur. Tout d’abord, limitez le temps passé en plein soleil, surtout entre 11 h et 15 h, cherchez l’ombre, couvrez-vous en portant des manches et des pantalons longs et un chapeau à large bord. Utilisez un écran solaire, en particulier un écran à large spectre, FPS 30, protégez les lèvres avec un écran solaire pour les lèvres ou de l’oxyde de zinc. Appliquez 20 minutes avant l’exposition au soleil, et réappliquez toutes les deux heures ou après la baignade.

Une liste des ingrédients de l’écran solaire et une référence à l’approbation de l’écran solaire par Santé Canada sont apposées sur les distributeurs, ainsi qu’une clause de non-responsabilité concernant l’utilisation du distributeur ou de l’écran solaire qu’il contient (en anglais seulement):

THE SUNSCREEN IS BEING USED AT YOUR OWN RISK. None of Save Your Skin Foundation, (participating cities), nor anyone else connected to these organizations, makes any assurances, representations, guarantees or warranties with respect to the use or effectiveness of the sunscreen or dispenser, and any and all use of the sunscreen or dispenser is done at your own risk. By using the sunscreen or the dispenser, you acknowledge and agree that none of Save Your Skin Foundation, (participating cities and organizations to be listed) nor anyone else connected to these organizations are responsible for the results or consequences from any use of the sunscreen or dispenser.

Read more