English
info@saveyourskin.ca

Blog

Outils de collecte de fonds pour “S’activer pour le mélanome”

Le compte à rebours est lancé !

 

Outils de collecte de fonds faciles à utiliser

 

À tous ceux qui se sont déjà inscrits, un grand merci ! À 25 jours de l’événement, nous avons déjà atteint 45 % de notre objectif de collecte de fonds. Mais nous ne pouvons pas nous arrêter là !

C’est pas tout le monde qui a un talent naturel pour la collecte de fonds. C’est pourquoi nous avons créé des outils de collecte de fonds que vous pouvez utiliser comme modèles.

Il s’agit de messages prérédigés que vous pouvez personnaliser et publier sur vos médias sociaux ou envoyer par courrier électronique à vos amis et à votre famille. Nous avons écrit cinq messages différents, vous pouvez donc utiliser celui que vous préférez, ou en utiliser un différent chaque semaine.

Pour consulter les messages et d’autres ressources, cliquez ici.

Et n’oubliez pas, si vous ne demandez pas, la réponse est toujours non ! La plupart des personnes qui vous connaissent et qui connaissent votre parcours aimeraient probablement vous soutenir, elles ont juste besoin d’un moyen tangible de le faire. En demandant de l’aide, vous leur offrez une excellente occasion de vous montrer qu’ils vous soutiennent.

 

Inscrivez-vous si vous ne l’avez pas encore fait !

 

Il n’est pas trop tard pour vous inscrire, mais n’attendez pas trop longtemps. Nous enverrons nos superbes t-shirts de marque Lululemon et d’autres cadeaux à tous les capitaines d’équipe la semaine prochaine.

Si vous avez des questions sur comment vous inscrire ou sur ce que cela implique, consultez notre page de questions et réponses ici, ou envoyez un courriel à marianne@saveyourskin.ca.

 

Read more

L’importance de l’exercice physique pour le maintien d’une bonne santé mentale

Prenez-vous souvent un moment pour faire le point sur votre santé mentale ? Pour plusieurs, cet aspect de la vie peut être négligé ou peut évoquer des sentiments allant de la confusion au contentement. Par conséquent, il est important de reconnaître que même une bonne santé mentale peut comporter des sentiments de tristesse, d’anxiété et de colère. La clé est de savoir comment gérer ces sentiments de manière saine et comment trouver un équilibre qui vous permette de continuer à profiter de la vie. Cela étant dit, en pleine crise globale, il est compréhensible que la santé mentale d’un individu soit fortement affectée. Il est courant de se sentir nerveux pour l’avenir, de se sentir isolé et de ressentir un niveau de stress plus élevé que d’habitude. Heureusement, la résolution du Nouvel An la plus courante est également reconnue comme un moyen important d’améliorer la santé mentale. Les bienfaits de l’exercice physique régulier ont un impact sur un grand nombre de parties du corps humain. Il n’est donc pas surprenant qu’il en résulte également un bien-être émotionnel plus fort.

COMMENT L’EXERCICE AFFECTE LA SANTÉ MENTALE

Il a été prouvé que l’exercice physique réduit le stress quotidien, améliore la qualité et la durée du sommeil, accroît le sentiment de confiance et améliore la performance en salle de classe à tous les niveaux d’âge.* Ces avantages ont une forte corrélation avec la santé mentale et ne représentent qu’une fraction des avantages globaux associés à l’activité physique régulière. Vous vous demandez peut-être quels sont les mécanismes exacts qui lient l’exercice à l’amélioration de la santé mentale. La réponse peut être divisée en trois catégories : ce qui se produit sur le plan neurologique, physique et social à la suite d’une activité physique. Par exemple, des neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline sont libérés pendant l’exercice et jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de l’humeur. Ces substances chimiques peuvent également stimuler le cerveau afin d’améliorer la capacité d’attention et la mémoire, ce qui est utile dans la poursuite des activités quotidiennes**. D’autre part, l’exercice régulier peut entraîner des changements physiques dans le corps, comme une perte de poids et un gain musculaire. Ces changements, associés à une meilleure humeur, peuvent entraîner une plus grande confiance en soi et le désir de recréer la sensation de l’exercice. En outre, la participation à une activité physique peut augmenter le nombre d’interactions sociales. Cela peut se faire en pratiquant un sport, en suivant des cours de conditionnement physique en groupe ou simplement en s’entraînant avec des amis. Une augmentation des interactions sociales a généralement pour conséquence que les individus se sentent plus heureux et bien soutenus. Avec cette connaissance sous-jacente de la santé mentale et de l’exercice physique, vous pouvez commencer à faire des changements et à intégrer l’activité physique dans votre vie quotidienne.

Comment tirer profit de l’exercice physique

Pour les personnes qui commencent leur parcours de remise en forme, la grande question est généralement de savoir quelle quantité d’exercice est nécessaire pour obtenir des résultats efficaces. Les réponses varient en fonction du professionnel interrogé, de l’article lu ou de l’étude menée. Compte tenu de cela, la réponse généralement acceptée est de faire ce qui vous semble le mieux pour vous et votre corps. Cela peut signifier courir tous les matins, aller au gym ou suivre des séances d’entraînement sur YouTube. L’état actuel du virus peut rendre difficile la visite du gym, mais comme les entraînements en plein air et à domicile sont de plus en plus fréquents, les guides d’entraînement sont plus accessibles que jamais. Le temps estival peut rendre les séances d’entraînement en plein air de plus en plus attrayantes, mais des précautions supplémentaires doivent être prises pour protéger notre peau du soleil.

En gardant cela à l’esprit, consultez notre Liste des fournisseurs de vêtements de protection solaire et notre page sur la prévention. Notre site web contient également d’autres ressources sur la santé mentale et des enregistrements de webinaires sur la santé mentale. En conclusion, prenez le temps de faire le point avec vous-même et de profiter des bienfaits de l’exercice physique, mais veillez toujours à vous protéger des rayons UV nocifs pendant que vous le faites.

* Pour plus de détails concernant la santé mentale et l’exercice physique, voir “Psychology Works Fact Sheet” : Physical Activity, Mental Health and Motivation” de la Société canadienne de la psychologie, https://cpa.ca/docs/File/Publications/FactSheets/PsychologyWorksFactSheet_PhysicalActivity_MentalHealth_Motivation.pdf

** Pour plus d’informations sur les effets de l’exercice sur le cerveau, voir “The brain-changing benefits of exercise | Wendy Suzuki,” https://youtu.be/BHY0FxzoKZE

Read more

S’activer pour le mélanome est de retour !

 

En septembre prochain, joignez-vous à nous de votre salon, de votre cour, d’un parc ou de votre sentier préféré pour bouger votre corps et lever des fonds pour une bonne cause.

Le fait d’être physiquement séparés ne nous empêchera pas de nous réunir ! 

 

 

Les 26 et 27 septembre, la Fondation Sauve ta peau organisera son deuxième événement annuel “S’activer pour le mélanome” à travers le Canada afin de collecter des fonds pour les patients atteints de mélanome, de cancers de la peau non mélanomes et de mélanomes oculaires.

Comme les protocoles de distanciation physique seront probablement encore en vigueur au moment de l’événement, nous l’avons réimaginé pour vous permettre d’y assister virtuellement. Comme le dit le proverbe, “quand la vie vous donne des citrons, faites de la limonade” ! C’est dans cet esprit que nous avons décidé de tirer le meilleur parti de cette situation en intensifiant notre jeu cette année avec une cérémonie d’ouverture virtuelle, des jeux et des prix pour toute votre famille et des défis physiques auxquels vous pourrez participer dans le confort de votre foyer !

 

Nous avons rendu votre participation très facile !

Il suffit de suivre les étapes suivantes :

 

 

Inscrivez-vous

 

Pourquoi : La Fondation Sauve ta peau est la seule organisation au Canada qui soutient financièrement les patients atteints du cancer de la peau lorsqu’ils en ont le plus besoin. Tout l’argent collecté grâce à vos dons va directement aux patients sous forme de frais de taxi, de traitement, de billets d’avion, d’hébergement et d’autres dépenses nécessaires mais coûteuses encourues lors du traitement du cancer. Au cours de l’année dernière, nous avons reçu plus de demandes de soutien que nous ne pouvions nous permettre de satisfaire. Nous redoutons de devoir dire non à un patient dans le besoin. Grâce à votre soutien, nous n’aurons pas à le faire cette année !

Les organisations caritatives du Canada souffrent à cause de la pandémie de COVID-19. Les dons sont en baisse dans tous les secteurs. La FSTP ne fait pas exception à la règle. Nous avons dû annuler notre gala ce printemps et les dons réguliers sont en déclin. Et pourtant, le cancer de la peau continue d’être diagnostiqué à un rythme alarmant.

De plus, un récent sondage que nous avons réalisé a confirmé nos craintes : les patients atteints de cancer de la peau avec ou sans mélanome rencontrent des difficultés supplémentaires en raison de la pandémie, allant du report des traitements à la difficulté d’entrer en contact avec leur équipe soignante. Il va sans dire que les soucis financiers devraient être la dernière chose à laquelle les patients atteints de cancer devraient penser en ces temps de grand stress. Aidez-nous à nous assurer que nous disposons des ressources nécessaires pour donner à chacun les mêmes chances de survie.

 

 

Larry & Kara Perehudoff montrent leurs chandails FSTP lors de l’événement de l’année dernière

 

Choisissez une activité de la liste ci-dessous ou inventez la vôtre !

 

 

Je suis prêt(e) à m’inscrire!

 

Que vous soyez un survivant qui souhaite apporter de l’espoir aux patients récemment diagnostiqués, un membre de la famille ou un ami d’un patient qui souhaite envoyer un puissant message de solidarité aux patients de tout le Canada, ou un patient qui souhaite contribuer à changer le visage du cancer pour toujours, nous vous invitons à prendre position contre le mélanome et à vous joindre à nous en septembre prochain !

Main dans la main, nous luttons ensemble contre le mélanome !

 

Read more

Sondage sur les effets de la COVID-19

Du 9 avril 2020 au 27 avril 2020, la Fondation Sauve ta peau a mené un sondage auprès de patients intitulée « Impact de la pandémie de COVID-19 sur les patients canadiens atteints de mélanome, de mélanome oculaire et de cancer de la peau non mélanome ». Le sondage comportait 21 questions, qui incluaient des choix multiples, des sélections multiples et des questions écrites, et les participants avaient la possibilité de sauter n’importe quelle question. L’objectif du sondage était d’évaluer l’impact de la pandémie COVID-19 sur la sécurité médicale, sociale et financière des patients atteints de mélanome, de cancer de la peau non mélanome et de mélanome oculaire.

Pour lire le rapport complet, cliquez ici.

→ Un tiers des répondants (32 %) ont déclaré avoir eu des difficultés à accéder à “d’autres” soins depuis le début de la pandémie COVID-19.

→ De même, un tiers des répondants (34 %) ont déclaré n’avoir eu aucun problème avec la continuité des soins oncologiques depuis le début de la pandémie COVID-19.

→ Un peu plus d’un tiers des répondants (36 %) ont déclaré n’avoir eu aucun problème à recevoir leur thérapie pharmaceutique ou leur traitement prévu depuis le début de la pandémie COVID-19.

→ Deux tiers (67 %) des répondants ont déclaré avoir eu ou s’être vu offrir des rendez-vous par téléphone ou par vidéoconférence avec un professionnel de la santé depuis février 2020. Un peu plus de la moitié (52 %) des personnes interrogées ont déclaré que ces types de rendez-vous constituaient une solution de remplacement appropriée à leurs rendez-vous habituels, tandis que 17 % ont estimé qu’ils ne constituaient pas une solution de remplacement appropriée.

→ Un répondant sur cinq (20 %) a déclaré avoir eu quelques problèmes pour recevoir une thérapie pharmaceutique ou un traitement prescrit par son oncologue pendant la pandémie COVID-19, et 4 % ont déclaré avoir eu “beaucoup” de problèmes à recevoir ces soins. Les types de soins concernés vont des rendez-vous de routine aux médicaments sur ordonnance, en passant par les essais de médicaments et les traitements ou procédures programmés.

→ Seuls 4 % des répondants ont déclaré ne pas avoir confiance en leur équipe de soins de santé pour leur fournir des soins et des traitements appropriés pendant la pandémie COVID-19.

→ Neuf répondants sur dix (87 %) ont signalé une augmentation de leur niveau d’anxiété, allant de “un peu” (53 %) à “beaucoup” (33 %).

→ Plus de la moitié des répondants (56 %) ont exprimé la crainte qu’eux-mêmes ou d’autres personnes qu’ils connaissent soient plus exposés au risque de la COVID-19 en raison de leur immunodéficience.

→ La moitié (49 %) ressentent de l’anxiété, de la peur, du stress ou un sentiment d’accablement pour eux-mêmes ou pour les autres.

→ Un tiers (31 %) ressentent de la solitude ou de l’isolement.

→ Près d’un tiers (29 %) ressentent de la frustration ou de la colère.

→ Près de la moitié des répondants (45 %) ont déclaré avoir éprouvé des difficultés à accéder aux informations relatives à la COVID-19.

→ Près de la moitié (43 %) ont déclaré avoir eu des difficultés à se rendre à des rendez-vous ou à obtenir les soins de santé nécessaires par crainte d’être exposés à la COVID-19.

→ La moitié des répondants (47 %) ont déclaré avoir eu des difficultés à accéder à la nourriture et/ou à la livraison de nourriture depuis le début de la pandémie COVID-19.

→ La majorité des répondants (76 %) ont déclaré n’avoir eu aucun problème d’accès au transport depuis le début de la pandémie COVID-19.

→ Huit répondants sur dix (80 %) ont déclaré avoir eu des difficultés à rester en contact avec leurs amis et leur famille depuis le début de la pandémie, dont 16 % ont déclaré avoir “beaucoup” de difficultés.

→ Les répondants francophones ont signalé un pourcentage beaucoup plus élevé de chirurgies reportées que les répondants anglophones.

→ Les répondants francophones ont déclaré avoir très peu de difficultés à joindre leurs professionnels de la santé, mais ont déclaré avoir le sentiment très fort que leurs soins seraient perturbés à l’avenir.

 

En conclusion

Les résultats de ces sondages suggèrent que les patients atteints de cancer dans tout le Canada ressentent la même anxiété sociale et financière liée à la COVID que les autres. Cependant, ils sont également soumis à un stress supplémentaire, celui de devoir naviguer dans un système médical déjà complexe à cette époque, de devoir reporter des traitements et prendre des rendez-vous en ligne, et de courir un risque plus élevé. En ce moment, il est impératif que nous gardions à l’esprit les segments de la population qui éprouvent des difficultés particulières en ce moment, et que nous les soutenions autant que possible.

C’est pourquoi la Fondation Sauve ta peau a créé le Centre d’information COVID-19 et s’est associée à plusieurs autres organisations pour lancer un Groupe de travail COVID-19 sur l’oncologie et pour offrir des webinaires afin de soutenir les patients atteints de mélanome pendant cette crise. Comme le soutien dont ont besoin les patients atteints de mélanome et de cancer de la peau continue d’évoluer en ces temps où tout change rapidement, nous nous sommes engagés à adapter nos services et nos initiatives en conséquence. Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les patients atteints de mélanome et leurs familles afin de nous assurer qu’ils disposent du soutien et des ressources dont ils ont besoin pour accéder aux meilleurs spécialistes et traitements. Les effets de la COVID-19 n’ont fait que confirmer notre volonté d’élaborer des stratégies nationales innovantes et de plaider pour un meilleur accès aux nouvelles thérapies et pour la priorisation du financement de la lutte contre le cancer.

Pour la pandémie de la COVID-19, nous avons reconnu la nécessité de la recherche et du développement de vaccins et de traitements, ainsi que la nécessité de tests efficaces et faciles à réaliser en temps opportun et de la recherche des contacts, et nous avons soutenu la recherche dans ces domaines et l’approbation rapide de l’accès à ces derniers.

De cette expérience, il est devenu clair que 1. Les délais déjà difficiles pour le diagnostic et le traitement des patients atteints de cancer ont été exaspérés par la pandémie, et que 2. Les règles soi-disant rigides sur la façon dont les essais cliniques sont effectués et sur l’accès aux médicaments seulement après la fin des essais de phase 3, sont uniquement discrétionnaires pour les traitements et les vaccins liés à la COVID-19, mais ces deux aspects doivent être pris en compte pour le cancer après la COVID-19.

La future planification en cas de pandémie DOIT inclure les groupes de patients atteints de cancer et doit s’appuyer sur ce que la mise en œuvre actuelle nous a appris. Dans un avenir proche, nous avons une rencontre avec plusieurs GCP afin d’avoir une discussion préliminaire sur ces questions et sur la manière d’avancer ensemble pour nous organiser à ce sujet.

Read more

La Fondation québécoise du cancer et la Fondation Sauve ta peau annoncent leur partenariat

C’est avec une grande fierté que la Fondation québécoise du cancer et la Fondation Sauve ta peau annoncent leur partenariat dans le but d’optimiser le soutien offert aux personnes atteintes d’un cancer et à leurs proches.

Cette entente permettra à la population canadienne francophone touchée par un cancer de la peau ou un cancer oculaire d’être mieux desservie et d’avoir un meilleur accès à du soutien téléphonique en français.

La Fondation Sauve ta peau pourra ainsi offrir du soutien à sa clientèle francophone – au Québec mais aussi dans le reste du pays – en la redirigeant vers les documentalistes et infirmières expérimentées en oncologie des Services Info-cancer de la Fondation québécoise du cancer.

Pour la Fondation québécoise du cancer, l’objectif est de se rapprocher du monde, en se rendant là où elle n’était pas présente auparavant, pour soutenir ceux qui en ont besoin et ce peu importe leur type de cancer.

La Fondation Sauve ta peau pourra ainsi faire bénéficier à sa clientèle des trois volets des Services Info-cancer de la Fondation québécoise du cancer.

Tout d’abord, les bénéficiaires auront accès à la Ligne Info-cancer, qui leur permet de recevoir réponses et réconfort auprès d’infirmières expérimentées en oncologie, sur tous les aspects du cancer et en toute confidentialité. Ils peuvent aussi être référés au besoin vers un service gratuit de consultation auprès d’un nutritionniste ou d’un psychologue.

Les Services Info-cancer comprennent également la Bibliothèque Info-cancer – la plus importante bibliothèque francophone spécialisée en Amérique du Nord. Elle compte une vaste collection d’ouvrages traitant de tous les aspects du cancer et des moyens pour mieux vivre avec cette maladie. L’emprunt est gratuit et est envoyé gratuitement partout au Québec.

Enfin, ils pourront bénéficier du service de jumelage téléphonique, qui permet de jumeler des personnes touchées par un cancer ou des proches avec des bénévoles empathiques et spécialement formés qui ont vécu une expérience de cancer similaire. Ils sont prêts à fournir un soutien moral et des renseignements pratiques aux personnes touchées par un cancer – à l’annonce du diagnostic, tout au long du traitement et même après.

Par ce partenariat, la Fondation Sauve ta peau et la Fondation québécoise du cancer concrétisent un peu plus leur forte volonté commune de soutenir la communauté avec sensibilité et humanisme, d’améliorer leurs façons de faire, de défendre les intérêts des personnes touchées par la maladie, de mobiliser leurs forces pour faire face à des enjeux importants.

« Recevoir un diagnostic de cancer n’est jamais facile. Avoir de plus amples informations peut vous aider à vous sentir plus en contrôle de la situation. La Fondation Sauve ta peau souhaite apporter de l’espoir et du soutien à tous ceux qui sont nouvellement diagnostiqués, en cours de traitement, ou en rémission. Nous invitons tous les patients atteints du cancer de la peau ou cancer oculaire, à tout moment, de nous contacter » déclare Kathy Barnard, présidente de la Fondation Sauve ta peau et survivante du mélanome.

Pour la Fondation québécoise du cancer, cette entente, ainsi que le développement de nouveaux partenariats sont essentiels. « Unir nos forces avec de nouveaux partenaires comme la Fondation Sauve ta peau nous permettra de venir en aide à plus de personnes touchées. En travaillant main dans la main avec d’autres organismes, nous ne dupliquons plus nos services et bien au contraire, nous veillons à développer des services complémentaires pour le bénéfice des milliers de personnes qui doivent traverser cette épreuve » confie Marco Décelles, directeur général de la Fondation québécoise du cancer.

Read more

Gagnant du concours de dessin

Nous sommes heureux d’annoncer que la gagnante de notre concours de dessin du Mois de la sensibilisation au mélanome 2020 est :

MILEY de SCOTCHLAKE, NouVELLE ÉCOSSE !

 

Son magnifique dessin ornera la prochaine édition du t-shirt de la FSTP. Restez à l’écoute pour savoir comment commander votre t-shirt.

Miley recevra une carte-cadeau Amazon de 100 $ pour la remercier de son formidable effort. Merci à tous ceux qui ont participé à notre tout premier concours de dessin en soumettant un dessin, en partageant nos messages sur leurs réseaux sociaux et/ou en votant. Ce fut un grand succès grâce à vous !

Read more

La Journée nationale des survivants du cancer

Le 7 juin 2020 est la Journée nationale des survivants du cancer !

Comme le Mois de la sensibilisation au mélanome est suivi de près par la Journée nationale des survivants du cancer, qui a lieu le premier dimanche de juin, les deux occasions sont symboliquement liées. Mai est un mois où ceux qui ont été touchés par un mélanome, un mélanome oculaire ou un cancer de la peau sans mélanome prennent le temps de se rappeler et de rappeler aux autres l’importance de la prévention et de la détection du cancer de la peau, ainsi que du soutien émotionnel et financier aux patients. Les conversations que nous avons tout au long du Mois de la sensibilisation au mélanome portent sur les premiers jours du diagnostic, la création d’un plan de soins, le traitement et la survie. C’est pourquoi la Journée nationale des survivants du cancer, qui a lieu le 7 juin de cette année, semble être un moyen approprié, et particulièrement optimiste, de conclure le parcours que nous suivons tout au long du Mois de la sensibilisation au mélanome, du diagnostic à la survie. Nous aimerions donc faire le lien entre le Mois de la sensibilisation au mélanome et la Journée nationale des survivants du cancer en vous rappelant de participer à cette importante occasion !

La Journée nationale des survivants du cancer est une organisation à but non lucratif qui a vu le jour aux États-Unis, mais qui commence à être reconnue dans le monde entier. Au Canada, la Société canadienne du cancer célébre la survie par l’intermédiaire d’événements Relais pour la vie partout au pays. Chacun de ces événements commence par le Tour des survivants. Ce tour célèbre la vie des personnes qui ont affronté le cancer et donne de la force et du courage à celles qui luttent encore contre la maladie.

Kathy Barnard, survivante du mélanome et fondatrice et présidente de Sauve ta peau, a écrit : “[quand j’ai été diagnostiquée] j’ai réalisé l’ampleur de mon réseau de soutien. J’avais beaucoup de famille, d’amis, de collègues et de personnes dans la communauté qui étaient là pour moi. Ensemble, nous sommes forts. Et aujourd’hui, j’ai de nouveaux amis que j’ai créés, de nouvelles personnes que j’ai essayé d’aider. Je veux continuer à construire une communauté où les personnes vivant avec le mélanome ne sont pas seules”. Ce désir de construire une communauté a toujours été au cœur de la Fondation Sauve ta peau. Nous espérons que vous terminerez le mois de sensibilisation au mélanome en participant à la Journée nationale des survivants du cancer, afin de soutenir et d’honorer les survivants du cancer dans votre vie.

Read more

Mois de la sensibilisation au mélanome – Ressources pour les patients

Chaque personne a des besoins différents en matière de soutien, notamment dans le cadre d’un diagnostic de mélanome, de mélanome oculaire ou de cancer de la peau non mélanome. Que vous soyez à la recherche d’une communauté, d’information ou de stratégies pour vous soigner, nous avons des ressources à votre disposition. Nous vous encourageons à consulter notre site web pour trouver ce qui vous convient, mais pour l’instant, voici un aperçu de ce que nous avons à vous offrir. Si vous recherchez particulièrement des informations et du soutien en rapport avec la pandémie COVID-19, vous devriez consulter notre Centre d’information COVID-19.

D’après un sondage que nous avons mené auprès de patients atteints de mélanome en 2017, les effets d’un diagnostic de mélanome sur le bien-être mental d’un patient est une préoccupation réelle et urgente. Les participants au sondage ont déclaré avoir besoin d’un soutien en ce qui concerne la peur, le deuil, la planification de la fin de vie, leur diagnostic, les prochaines étapes, la vie avec le cancer, le soutien familial, la survie et l’espoir. Les formes de soutien les plus idéales pour les participants, selon le sondage, sont la thérapie de groupe, la thérapie individuelle et le soutien familial. La majorité des participants (66 % dans notre enquête en anglais et 84,21 % dans notre enquête en français) ont déclaré vouloir un soutien en matière de bien-être mental après le diagnostic de leur cancer. Par conséquent, si vous luttez contre le cancer ou connaissez quelqu’un qui le fait, il pourrait être utile de prendre avantage des ressources ci-dessous !

Webinaires

Depuis 2015, Sauve ta peau organise des webinaires sur des sujets reliés à la santé et au soutien aux patients, dont les enregistrements vidéo et audio sont archivés sur notre site web anglophone. Malheureusement, la majorité des ces webinaires ne sont disponibles qu’en anglais, mais plusieurs autres vidéos éducatives sont disponibles en français sur Youtube ici.

Ces webinaires sont non seulement une excellente ressource éducative, mais ils sont également très utiles pour établir des liens avec la communauté oncologique et rencontrer d’autres patients et survivants. En ce qui concerne le soutien et la communauté en matière de santé mentale, les thèmes “Bien-être mental et soutien après un diagnostic de cancer“, “Vivre au-delà du cancer” et “Survivre au mélanome : une discussion sur la survie” pourraient vous intéresser tout particulièrement – cependant, il vaut certainement la peine de parcourir la liste complète!

Groupes de soutien aux patients

Le premier jeudi de chaque mois, nous organisons une discussion informelle pour les patients. Ces réunions sont gratuites, peuvent être rejointes par téléphone ou en ligne, et sont ouvertes aux patients atteints de mélanome, de mélanome oculaire et de cancer de la peau non mélanome et aux survivants. Ces groupes de discussion réunissent des patients et des survivants de tout le Canada, ainsi que des membres de l’équipe Sauve ta peau, dont la fondatrice Kathy Barnard. Pour vous assurez que des membres de notre équipe francophones soient présents à l’appel, veuillez nous contacter en avance.

En plus de notre groupe de soutien, vous pouvez trouver une liste d’autres options de groupes de soutien sur notre page Ressources de support supplémentaires, qui pourrait inclure quelque chose qui est plus local pour vous.

Page de ressources sur le bien-être émotionnel et mental

Notre page de ressources sur le bien-être émotionnel et mental présente de nombreuses ressources liées au bien-être mental. Il s’agit notamment de guides pour faire face à la détresse, aux pensées catastrophiques et au deuil, pour améliorer votre qualité de vie et pour maintenir les réseaux de soutien et d’espoir. Cette page comprend également un lien vers le moteur de recherche des thérapeutes spécialisés dans les maladies chroniques de Psychology Today, qui vous aidera à trouver des options de thérapie dans votre région. Vous pouvez également consultez notre page “Soins personnels après le cancer“.

Communauté et espoir

Si vous cherchez à établir des liens avec des personnes ayant reçu un diagnostic de mélanome, de mélanome oculaire ou de cancer de la peau non mélanome, ou à lire des histoires porteuses d’espoir, vous pourriez également être intéressé par nos initiatives de survie, telles que “Le mélanome sous mon angle“, qui présente les histoires de six survivants du mélanome canadiens, ou “Je suis la preuve vivante“, une carte mondiale qui présente les histoires de nombreux survivants du mélanome, du mélanome oculaire et du cancer de la peau non mélanome. Si vous souhaitez parler à une personne que vous voyez sur “Je suis la preuve vivante”, vous pouvez demander à être mis en contact avec elle.

Nous espérons que Sauve ta peau a quelque chose à offrir pour soutenir votre bien-être mental, où que vous soyez dans votre parcours. En ce Mois de la sensibilisation au mélanome, pensez à prendre le temps d’étudier les ressources qui pourraient vous aider, ou à partager le graphique ci-dessous avec votre communauté, car on ne sait jamais qui pourrait avoir besoin d’aide. N’oubliez pas : main dans la main, nous combattons le cancer de la peau ensemble.

Read more

Nous devons approfondir nos connaissances sur le mélanome

Un sondage récent auprès des adultes canadiens, mené par Léger en mars 2020 en collaboration avec Novartis Pharmaceuticals Canada Inc. et la Fondation Sauve ta peau, révèle des lacunes dans les connaissances sur le cancer de la peau le plus mortel, le mélanome.

 

Voici ce que le sondage nous a appris :

Environ un quart des Canadiens (26 %) ignorent ou ne savent pas que passer plus de temps au soleil augmente leur risque de mélanome.

Seulement la moitié des répondants (51%) disent avoir des connaissances sur le mélanome.

Les Canadiens qui se disent bien informés sur le mélanome sont nettement plus nombreux à penser qu’ils courent un risque de mélanome (48 % contre 24 %) que ceux qui disent ne pas être bien informés.

Plus de la moitié des Canadiens (55 %) ne savent pas ou ont mal identifié que de légères expositions au soleil sans protection peuvent entraîner un mélanome. 

60 % des Canadiens pensent à tort que le mélanome touche principalement les personnes à la peau claire. Seuls 39% ont correctement identifié que le mélanome peut se développer sur tous les types de peau.

La majorité des Canadiens (58 %) pensent à tort que le traitement du mélanome est une procédure simple. 

Deux tiers des Canadiens (66 %) disent qu’ils voudraient connaître leur type de mutation si un mélanome était diagnostiqué.

Seuls 15 % sont fortement d’accord pour dire que le fait de connaître leur type de mutation pourrait changer le cours de leur traitement contre le mélanome.

Seule la moitié des Canadiens (48 %) pensent que le mélanome est la forme la plus dangereuse du cancer de la peau. Dans le groupe des personnes de moins de 55 ans, un peu plus d’un tiers des Canadiens (37 %) identifient le mélanome comme la forme la plus dangereuse du cancer de la peau.

La connaissance, c’est le pouvoir. Aidez-nous à mieux informer les Canadiens sur le mélanome.

Pour télécharger une copie PDF de ces résultats, cliquez ici.

Read more

EN CE MOIS DE LA SENSIBILISATION AU MÉLANOME, N’OUBLIEZ PAS LA SÉCURITÉ AU SOLEIL !

Chaque mois de mai est non seulement le Mois de la sensibilisation au mélanome, mais aussi le début d’un temps ensoleillé et des plans d’été. Cette année, pendant que nous nous réfugions chez nous, aller au parc ou faire une promenade peut être un excellent moyen d’améliorer son humeur ; cependant, il est important de s’assurer que, non seulement, vous vous distanciez socialement, mais aussi que vous prenez des mesures de protection contre le soleil.

En 2019, la Société canadienne du cancer a estimé que des 220 400 nouveaux cas de cancer en 2019, 7 800 étaient des mélanomes (p. 25). Le mélanome représente 7 % des diagnostics de cancer, tant chez les jeunes (15-29 ans) que chez les adultes (30-49 ans), selon une répartition des nouveaux cas de cancer (pour certains cancers) par groupe d’âge au Canada (hors Québec), en 2011-2015 (p. 14). Si les taux d’incidence du mélanome ne sont pas aussi élevés que ceux des autres types de cancer, les taux de mortalité sont substantiels : sur les 82 100 décès par cancer prévus en 2019, 1 300 devraient être dus au mélanome (p. 47). Il est donc important de se protéger avec vigilance lorsque l’on est dehors au soleil, même s’il s’agit d’un voyage rapide.

Il est vrai que certaines populations sont plus à risque de développer un cancer de la peau, comme celles qui ont un cancer de la peau dans leur famille, qui ont la peau claire ou qui prennent des médicaments susceptibles de supprimer leur système immunitaire ; cependant, toute personne ayant eu des coups de soleil fréquents ou extrêmes à l’adolescence, ou qui continue à passer des périodes prolongées et non protégées au soleil, augmente considérablement son risque de développer un cancer de la peau, car chaque coup de soleil est signe de dommages cutanés. Bien que certaines de ces circonstances soient inévitables, il est possible de réduire votre risque de cancer de la peau en prenant les mesures de précaution suivantes tout en profitant de votre temps au soleil. Nous vous encourageons à partager ces conseils avec vos amis et votre famille en partageant notre page de ressources sur la sensibilisation à la sécurité au soleil (en anglais seulement), qui contient des liens vers plusieurs guides en ligne et à imprimer utiles sur la sécurité au soleil et la sensibilisation au cancer de la peau.

Prévention

Le conseil le plus important en matière de protection solaire est de limiter votre exposition. Profitez du plein air, mais prenez ces précautions :

   

La crème solaire est également votre alliée. Voici quelques conseils :

  • Emportez toujours avec vous un écran solaire format voyage et un baume à lèvres FPS, afin d’être toujours prêt
  • Procurez-vous un écran solaire d’un indice de protection d’au moins 30 et offrant une protection contre les rayons UVA et UVB
  • Appliquez votre crème solaire 20 minutes avant de vous exposer au soleil
  • Réappliquez votre crème solaire toutes les deux heures
  • Les crèmes ou lotions solaires offrent une meilleure couverture que les aérosols
  • Faites une liste des endroits que vous oubliez souvent, et couvrez-les en premier lieu – les endroits souvent oubliés comprennent le dessus des pieds, le dos des mains, le cou et les oreilles

 

Avant de sortir, n’oubliez pas de consulter l’indice UV de votre région. Vous pouvez également télécharger des applications de l’indice UV telles que le Widget de l’indice UV ou l’application Wolfram Sun Exposure Reference. Utilisez le guide ci-dessus pour vous aider à interpréter les indices UV.

Détection

Tout au long de l’année, il est important de se soumettre à un auto-examen de la peau une fois par mois. Si vous avez un partenaire, effectuez-les l’un pour l’autre. Prenez des photos ou notez les grains de beauté existants, afin d’avoir une référence en cas de changement. Si vous constatez des changements au niveau d’un grain de beauté, de nouvelles excroissances ou de nouveaux grains de beauté, ou si vous développez une plaie qui ne guérit pas, contactez votre médecin dès que possible – il n’y a pas de mal à être prudent, et une détection précoce signifie un traitement plus précoce.

Lorsque vous vérifiez votre propre peau ou celle de vos proches, gardez à l’esprit les “ABCDEFG” des vérifications de la peau :

  • A – Asymétrie. La forme d’une moitié ne correspond pas à l’autre moitié.
  • B – Bordure irrégulière. Les bords sont souvent déchiquetés, dentelés ou leur contour est flou. Le pigment peut se répandre dans la peau environnante.
  • C – Couleur inégale. Des nuances de noir, de brun et de beige peuvent être présentes. Des zones blanches, grises, rouges, roses ou bleues peuvent également être visibles.
  • D – Diamètre. Il y a un changement de taille, généralement une augmentation. Les mélanomes peuvent être minuscules, mais la plupart ont une largeur supérieure à 6 millimètres (environ 1/4 de pouce de large).
  • E – Évolution. Le grain de beauté a changé au cours des dernières semaines ou des derniers mois.
  • F – Ferme. Le grain de beauté est-il plus dur que la peau qui l’entoure ?
  • G – Grandissant. Le grain de beauté grossit-il progressivement ?

 

En examinant votre peau, vous devez également surveiller la kératose actinique, également connue sous le nom de kératose solaire. La kératose actinique se développe généralement chez les personnes âgées sur les zones de la peau exposées au soleil. La kératose actinique se présente sous la forme d’une tache rugueuse sur la peau et peut se manifester par des plaques rouges et squameuses ; elle est souvent confondue avec l’eczéma. Elle peut être sensible au toucher. Si elle n’est pas traitée, la kératose actinique peut se transformer en carcinome spinocellulaire.

(“Kératose actinique”. Scars Center.)

Lorsque vous passez du temps à l’extérieur cet été, n’oubliez pas de prendre des précautions contre le soleil. Restez en sécurité dehors !

Read more