L’histoire de Lana

L’histoire de Lana

Prince Albert, Saskatchewan

Durant l’été 2013, j’ai arraché par accident un grain de beauté sur ma jambe droite en me rasant. J’ai un peu saigné, mais je n’y ai pas pensé plus que ça. J’ai toujours été couverte de grains de beauté et de taches de rousseur de la tête aux pieds et quand j’étais jeune je me faisais bronzée au soleil, j’ai donc accepté d’aller faire examiner ma peau. Le médecin que j’ai rencontré m’a dit que le mieux serait d’appliquer du nitrogène liquide et ainsi brûlé complètement le grain de beauté. Cette procédure à mener à une chéloïde qui a éventuellement été diagnostiqué comme mélanome en janvier 2014. Deux semaines plus tard, le grain de beauté et les ganglions lymphatiques autour ont étés retirés ce qui a démontré que le cancer s’était étendu dans mes ganglions. J’ai alors commencé à avoir des traitements de radiation et d’interféron. Mis à part les quelques effets secondaires, j’ai bien répondu au traitement d’interféron. Par contre, la radiation a empêché ma cicatrice d’opération de bien guérir. Après trois débridements très douloureux, un système d’aspiration fut installé sur ma cicatrice durant dix mois afin d’aider la guérison.

Après mes traitements d’interféron, ma cicatrice a guéri rapidement, j’étais optimiste. Par contre, mon suivi de six mois à démontrer un retour du mélanome et la présence de métastases dans mes poumons. J’ai commencé à recevoir des traitements de Nivolumab qui devait durer deux ans. Dans les mois qui ont suivis, plusieurs examens ont permis de voir la présence de métastases au niveau de mes seins, de ma peau et de mon cerveau. J’avais commencé un traitement de combinaison Ipilimumab et Nivolumab dans le cadre d’un essai clinique pour quatre cycles, chaque trois semaines. J’ai vu des progrès positifs au niveau de mes poumons et de mon cerveau. J’ai complété le traitement de maintien de Nivolumab toutes les deux semaines et à mon dernier CT scan, il y avait un réponse complète!

__

In the Summer of 2013, I nicked a mole on my right calf while shaving; It bled a bit, but I didn’t think anything of it. I have always been covered head to toe in freckles and moles, and I had suntanned when I was younger, so I agreed to get a skin examination. The Doctor I went to decided it would be best to apply liquid nitrogen and burn the mole off. This procedure resulted in a keloid, which would eventually be diagnosed as melanoma in January, 2014. Two weeks later, the mole and surrounding lymph nodes were removed, revealing that the cancer had spread to my lymph nodes. I began taking interferon and radiation treatments. Aside from some side effects, I responded positively to the interferon; however, the radiation prevented my surgery wound from healing. After three extremely painful debridements, a vacuum was placed over my wound for ten months to help it heal.

After my interferon, my wound quickly and I was optimistic. However, my six month checkup revealed that the melanoma had returned and metastasized to my lungs. I began receiving the drug Nivolumab, which I was scheduled to take for two years. In the following months, more tests would reveal that the cancer had metastasized to my breasts, skin, and my brain. I have started taking the combination trial of Ipilimumab and Nivolumab in four cycles every three weeks, which shows positive effects on my lungs and brain lesions. Since October 19th, 2016, I have been on maintenance treatment of Nivolumab every two weeks, and my most recent CT scan in April showed a complete response!

Request to connect

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Show Buttons
Hide Buttons