Faire face à un diagnostic de mélanome peut être une expérience effrayante. Heureusement, il existe plusieurs options thérapeutiques pour lutter contre cette maladie. Ces traitements offrent un potentiel de guérison et de retour à une vie épanouie. Il est important de savoir que, comme tout traitement médical, les traitements du mélanome peuvent avoir des effets secondaires. Dans cet article, nous allons explorer les effets secondaires associés aux types de traitement les plus courants, en fournissant des informations qui peuvent permettre aux patients de naviguer en toute confiance dans leur parcours de traitement du mélanome.

Effets secondaires de l’immunothérapie

L’immunothérapie est un traitement qui stimule le système immunitaire pour combattre les cellules cancéreuses. Comme pour tout traitement, les effets secondaires peuvent varier d’une personne à l’autre. Ils varient également en fonction du type de médicament d’immunothérapie. La Société canadienne du cancer énumère les symptômes suivants :

Les effets secondaires de l’interféron alfa-2b (Intron A) ou de l’interleukine-2 (aldesleukine, Proleukin) pour le mélanome peuvent inclure :

  • Symptômes pseudo-grippaux : Les patients peuvent présenter des symptômes tels que de la fièvre, des frissons et des douleurs, qui rappellent ceux de la grippe.
  • Fatigue : La fatigue générale est un effet secondaire courant.
  • Perte d’appétit : L’anorexie, ou perte d’appétit, peut survenir.
  • Problèmes digestifs : Des effets secondaires tels que la diarrhée et les nausées/vomissements peuvent affecter certains patients.
  • Problèmes de peau : Une éruption cutanée peut apparaître comme effet secondaire.
  • Faible nombre de cellules sanguines : Certains patients peuvent présenter une diminution du nombre de cellules sanguines.
  • Dépression : L’interféron alfa-2b à haute dose peut entraîner une dépression.
  • Enflure : L’interleukine 2 peut entraîner l’enflure dû à une rétention d’eau.

Les effets secondaires de l’ipilimumab, du nivolumab ou du pembrolizumab (inhibiteurs de points de contrôle immunitaire) peuvent inclure :

  • Fatigue : Les patients peuvent ressentir une fatigue accrue.
  • Diarrhée : Des problèmes digestifs, y compris la diarrhée, peuvent survenir.
  • Problèmes de peau : Certaines personnes peuvent développer une éruption cutanée.
  • Maux de tête : Des maux de tête peuvent être un effet secondaire.
  • Problèmes hépatiques : Le jaunissement de la peau et des yeux peut indiquer des problèmes hépatiques.
  • Problèmes thyroïdiens : Des changements du poids, de la température corporelle, de fréquence cardiaque et de la pression artérielle peuvent résulter de problèmes thyroïdiens.
  • Problèmes pulmonaires : La toux et les difficultés respiratoires peuvent être des effets secondaires.

Il est important de noter que les effets secondaires peuvent survenir à tout moment pendant ou après l’immunothérapie. Si la plupart des effets secondaires sont temporaires et peuvent être gérés, certains peuvent persister à long terme. Il est essentiel que les patients signalent rapidement tout effet secondaire à leur équipe soignante, car celle-ci peut proposer des solutions pour atténuer ces symptômes et garantir une meilleure expérience du traitement.

Effets secondaires de la thérapie ciblée

La thérapie ciblée est un traitement qui attaque spécifiquement les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines. Cette approche entraîne généralement des effets secondaires moins nombreux et moins graves que la chimiothérapie ou la radiothérapie traditionnelle. Selon la Société canadienne du cancer, les effets secondaires courants de la thérapie ciblée pour le mélanome peuvent être les suivants :

  • Problèmes de peau : Des éruptions cutanées et la sécheresse peuvent affecter certains patients.
  • Sensibilité au soleil : Les patients peuvent devenir plus sensibles au rayons UV.
  • Douleurs musculaires, osseuses et articulaires : Certaines personnes peuvent ressentir des douleurs dans ces zones.
  • Fatigue : Une fatigue générale peut survenir.
  • Problèmes digestifs : La nausées, le vomissement et la diarrhée peuvent affecter certains patients.
  • Fièvre : Les patients peuvent avoir de la fièvre.
  • Problèmes oculaires : Certaines personnes peuvent avoir des problèmes oculaires.
  • Fonction hépatique anormale : Des problèmes hépatiques peuvent survenir.
  • Enflure : L’œdème peut survenir.

Tout comme pour l’immunothérapie, les effets secondaires de la thérapie ciblée peuvent apparaître à tout moment pendant ou après le traitement. Bien que de nombreux effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou avec une intervention médicale, il est essentiel que les patients fassent part de leurs inquiétudes à leur équipe soignante.

Effets secondaires de la radiothérapie

La radiothérapie est conçue pour cibler les cellules cancéreuses en causant un minimum de dommages aux tissus sains environnants, mais certains dommages peuvent tout de même survenir, causant des effets secondaires pendant le traitement, dans les jours ou les semaines qui suivent ou même des années après le traitement. Selon la Société canadienne du cancer, les effets secondaires dépendent de la taille et de l’emplacement de la zone traitée, de la dose et du calendrier de traitement :

  • Problèmes de peau : Des rougeurs et des irritations de la peau peuvent apparaître.
  • Fatigue : Une fatigue générale peut être un effet secondaire.
  • Perte de cheveux : Une perte de cheveux peut survenir dans la zone traitée.
  • Maux de bouche et de gorge : Lorsque les rayons sont dirigés vers la tête ou le cou, certains patients peuvent ressentir de l’inconfort au niveau de la bouche et de la gorge.
  • Lymphoedème : Cette enflure peut survenir lorsque la radiation vise la région de l’aisselle ou de l’aine.

Comme pour les autres traitements, les effets secondaires de la radiothérapie peuvent apparaître à différents moments. La plupart de ces effets secondaires sont gérables et il est important que les patients informent leur équipe soignante de tout problème.

Effets secondaires de la chirurgie

La chirurgie est un traitement courant du mélanome, mais elle peut aussi avoir des effets secondaires. Selon la Société canadienne du cancer, ces effets secondaires peuvent être les suivants :

  • Douleur : la douleur est souvent gérée par des analgésiques.
  • Cicatrices : Les interventions chirurgicales peuvent laisser des cicatrices.
  • Ecchymoses : Des ecchymoses peuvent se produire.
  • Changements de couleur de la peau : des changements de couleur de la peau peuvent se produire.
  • Infection de la plaie : Des infections du site chirurgical peuvent survenir.
  • Engourdissement : Certains patients peuvent ressentir un engourdissement dans la zone traitée.
  • Mauvaise cicatrisation : Des problèmes de cicatrisation peuvent survenir.
  • Lymphœdème : La dissection des ganglions lymphatiques peut entraîner une enflure.

Comme pour les autres méthodes de traitement, les effets secondaires de la chirurgie peuvent survenir à différents moments. Bien que la plupart des effets secondaires soient temporaires et puissent être traités, une communication ouverte avec l’équipe soignante est essentielle.

En conclusion, le traitement du mélanome est un parcours complexe et la compréhension des effets secondaires potentiels en est un élément essentiel. Bien que ces effets secondaires puissent être difficiles à gérer, la plupart d’entre eux le sont avec le soutien et les conseils d’une équipe soignante. Il est essentiel que les patients signalent rapidement tout effet secondaire, car une prise en charge précoce peut améliorer considérablement l’expérience globale du traitement et, en fin de compte, contribuer à une meilleure qualité de vie pendant et après le traitement du mélanome.

Obtenez du soutien

Pour les patients comme pour les proches aidants, un soutien adéquat est essentiel au processus de guérison. La Fondation Sauve ta peau s’engage à offrir le soutien individuel et personnalisé de la fondatrice Kathy Barnard. Nous offrons également le soutien d’autres patients et survivants grâce à notre initiative Je suis la preuve vivante !

Contactez-nous au 1-800-460-5832 ou envoyez un courriel à info@saveyourskin.ca

Nous sommes là pour vous aider !

Information sur d’autres types de cancer de la peau :

Carcinome basocellulaire

Le Carcinome Basocellulaire (CBC) représente environ 80 % de tous les cas de cancers de la peau non-mélanomes (CPNM) et touche principalement la population caucasienne et âgée. Le CBC prend naissance dans la couche basale de l’épiderme, et les études réalisées jusqu’à présent suggèrent que ses origines proviennent principalement de cellules souches.

Carcinome spinocellulaire

Le carcinome spinocellulaire (CSC) ou carcinome épidermoïde, qui apparaît dans les kératinocytes (cellules squameuses de la peau), est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent. Le CSC apparaît habituellement au niveau des zones exposées au soleil, mais il peut également se développer sur une peau lésée (p. ex., cicatrices de brûlure ou plaies chroniques).

Carcinome à cellules de Merkel

Le carcinome à cellules de Merkel (CCM) est un type rare de cancer de la peau. Il apparaît dans les cellules de Merkel, présentes dans la partie la plus profonde de l’épiderme, et dans les follicules pileux. Les cellules de Merkel se trouvent près des nerfs et fabriquent aussi des hormones. Le CCM se propage généralement rapidement, et se développe sur des surfaces de peau souvent exposées au soleil (la tête, le cou, les bras et les jambes), mais il peut se manifester n’importe où.

Immunothérapie du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/immunotherapy

Traitement ciblé du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/targeted-therapy

Chirurgie du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/surgery

Radiothérapie du mélanome. (s. d.). Société canadienne du cancer. Consulté le 14 décembre 2023, à l’adresse https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/skin-melanoma/treatment/radiation-therapy